Consultez cet article directement depuis notre newsletter pour une lecture optimale :

 

Conseils | Entrer en désaccord avec son employeur est indéniablement source d’angoisse.  Mais faut-il pour autant laisser sa hiérarchie bafouer vos droits ? Au Royaume-Uni, un employé a différents moyens de faire entendre sa voix s’il estime ne pas être traité justement par son supérieur. Le CCP vous explique ce mois ci,  étape par étape, la procédure a suivre en cas de conflit au travail.

 

Premier reflex : la discussion

Le premier reflex à avoir, si votre employeur ne respecte pas un des termes de votre contrat ou si vous vous sentez traité injustement par un membre de l’équipe, est d’essayer de régler informellement le problème en parlant directement avec la personne concernée. Nous vous conseillons d’engager un échange écrit (mail, sms…) pour conserver une preuve tangible de votre tentative de médiation. Si le conflit perdure malgré votre bonne volonté, il est temps d’initier une grievance procedure (cf. lexique) auprès de votre employeur. Il vous remettra un document dans lequel vous trouverez expliquées les différentes étapes à suivre pour mener à bien la procédure.

La dernière étape est une rencontre avec votre employeur à laquelle un collègue, un membre de votre famille ou un employé du Citizens Advice Bureau peuvent parfois assister (en fonction de votre secteur d’activité) et au cours de laquelle votre manager vous donnera l’occasion de vous exprimer et de fournir des documents appuyant la légitimité de votre démarche. Une fois cette rencontre passée, votre manager est tenu de vous envoyer par écrit les tenants et aboutissants de sa décision et, si nécessaire, une explication de la procédure d’appel que vous devez suivre si vous n’êtes pas arrivé a un accord.

 

L’ACAS et le recours judiciaire

En cas d’échec de ce procédé, il vous reste le recours judiciaire. Porter plainte contre votre employeur auprès de l’employment tribunal enclenchera une procédure  éprouvante pouvant durer jusqu’à plusieurs mois. Pour cette raison, vous êtes tenu de prévenir l’Advisory, Conciliation and Arbitration Service (Acas) avant de porter plainte. Cet organisme se posera en médiateur entre vous et votre employeur ou collègue pour résoudre le litige sans passer par le tribunal. Parvenir à un accord par ce biais est moins cher, plus rapide et assurément moins angoissant pour les différents partis impliqués.

 

NOUS RENCONTRER
Centre Charles Péguy
28 Brunswick Place
N1 6DZ
LONDON
CONTACT
Tel: +44(0)207 014 5230
Fax: +44(0)207 014 5211
info@centrecharlespeguy.co.uk
HORAIRES
Ouverture au public
Lundi 14h-16h30
Mardi à Jeudi 10h-12h30
14h-16h30
Vendredi 10h-12h30
NOS SPONSORS